Transparence financière

La transparence financière est un engagement fondamental
de l'ARSLA depuis sa création en 1985

Le Conseil d’administration veille à la stricte utilisation des fonds qu’il attribue car l’association s’est toujours donnée pour priorité la gestion rigoureuse de ses ressources. Elle doit la plus grande transparence à ses donateurs et à ses soutiens qui luttent à ses côtés contre la maladie de Charcot.

Cette volonté de transparence a conduit l’association à candidater pour le label « Don en confiance » en 2011. Agrément renouvelé ce 23 février 2017.

Les comptes sont vérifiés et certifiés chaque année par un commissaire aux comptes indépendant, Cabinet Deloitte.

Vous pouvez consulter ci-après l’intégralité du rapport de gestion et des comptes certifiés par le commissaire aux comptes :

ANNÉE 2016

 

ANNÉE 2015                              

ANNÉE 2014

ANNÉE 2013

ANNÉE 2012

Quels sont les types de ressources collectées ?

Répartition par type de ressources conformément au compte d’emploi annuel des ressources collectées auprès du public. Le total des ressources de l’exercice inscrites au compte d’emploi en 2016 s’élève à 1 021 013 €.
NB. : La Cour des comptes  préconise des frais de collecte inférieurs à 30%.

Compte Emploi Ressources 2016- ARSLA

 Comment sont répartis les fonds collectés ?

Répartition de l’emploi des ressources collectées conformément au compte d’emploi annuel des ressources collectées auprès du public. Le total des emplois de l’exercice s’élève à 1769 423 €.
NB. : L’I.G.A.S et la Cour des comptes considèrent qu’une association est bien gérée lorsqu’elle consacre plus de 70% de son budget à ses œuvres.

Dépenses 2016 - ARSLA

Dépenses 2016 – ARSLA

 

 

Qu’entendons-nous par missions sociales ?

Conformément aux statuts de l’ARSLA, les missions sociales se définissent comme suit : « accompagner le malade dans son parcours en vue d’améliorer sa qualité de vie et financer la recherche pour vaincre la maladie de Charcot ».

Avec le cadre normalisateur du compte d’emploi annuel des ressources collectées auprès du public (CER), les missions sociales sont réparties entre :

  • l’aide aux malades ;
  • le soutien à la recherche.

Qu’entendons-nous par frais de recherche de fonds privés ?

Les coûts affectés aux frais de recherche sont répartis en frais d’appel à la générosité du public. Cela concerne les coûts directs liés aux appels à dons (mailings, newsletters, organisation d’événements…), au traitement des dons (reçus fiscaux, base de données, frais financiers…), et les frais liés à la communication institutionnelle envers les donateurs, le grand public et les notaires, et les relations presse.
Cela comprend aussi les frais de fonctionnement directs, les achats de biens et de services, les frais de participation à des conférences, les salaires et charges, le pourcentage de répartition des frais de structures, conformément à la clé de répartition par superficie des bureaux.

Que comprennent les frais de fonctionnement ?

Sont affectées aux frais de fonctionnement toutes les charges relatives :

  • à la gouvernance de l’association (organisation des conseils d’administration, voyages et déplacements des administrateurs, assurances des membres des différentes instances) ;
  • au service administratif et financier (frais de comptabilité et d’audit annuel des comptes, frais du service juridique, gestion des ressources humaines, salaires et charges sociales, frais financiers non directement liés aux missions sociales ou aux opérations de collecte…)
  • à la direction générale (missions, déplacements et salaires).